Brejeira et ses habitants. Il était une fois deux rêveurs qui rêvaient de liberté, d’espace et nature. Ils sautèrent dans un autocar et s’en allèrent, a la poursuite de leur rêve. Sur leur route vint Brejeira, qui, avec son ample vue les captura et les enveloppa dans ses bras verts de six hectares. Là-bas commença l’aventure. Au début, il n’y avait rien : pas d’eau ni d’électricité, pas de maisonnette. Rien que le silence et la grandiose et capricieuse nature et ses habitants. Fournis de courage et de modestes moyens, les rêveurs se lancèrent au travail. Peu à peu, les pierres de leur rêve furent méticuleusement posées, imprégnées de kilos de patience et de litres de sueur,  larmes et sang. Ainsi naquit le résultat de leur conjoint effort et inspiration : Brejeira, un éco-lodge alternatif. En premier lieu vient la nature. Pour l’épargner, un chemin écologique a été choisi. Soleil et vent fournissent l’électricité, l’eau vient de notre propre source. Les toilettes sont également écologiques : leur contenu alimente le tas de compost, qui, dans un stade postérieur, nourrira le potager biologique. Nous utilisons où possible des produits écologiques et séparons les déchets ; les hôtes sont encouragés à faire de même. Presque tous les meubles ont été dénichés dans des marchés aux puces et ont été donnés une deuxième vie à Brejeira. Une petite construction ouverte faite de bottes de paille sert d’espace centrale. Vous y serez accueillis avec un apéritif si le temps le permet, pendant que vous savourez la vaste vue. family brejeira2014Qui cherche le confort dans un manteau de simplicité, qui veuille sentir la nature souffler en douceur dans son cou, qui désire faire connaissance avec le sud du Portugal d’une façon sportive et unique et laisser la moindre trace possible ; sera, comme les rêveurs, embrassé par Brejeira et avoir la sensation de rentrer a la maison, près de lui-même et de la belle simplicité de la vie. Les rêveurs, c’est nous : Claire et Alexandre. Alexandre est ébéniste, depuis familier dans maintes domaines, de l’électricité a la plomberie en passant par le plâtrage, bref : la fondation de Brejeira. Claire, d’origine anthropologue sociale, entre-temps convertie en valet de construction, cultiveuse de légumes et femme de ménage, gère l’entreprise. Depuis Juin 2009, Brejeira compte une robuste habitante: Ayla. Puis, en Mars 2011, la famille a été enrichie par un habitant tout frais: Ravi. Et heureusement, il y a Moulie et Zola, deux adorables et fidèles chiennes qui gardent le terrain et surtout adorent donner et recevoir des câlins. Elles ont toute liberté, mais peuvent, sur demande et à certains horaires, être attachées. Cependant, si vous n’aimez pas les chiens, vous passerez probablement de meilleures vacances ailleurs.